mercredi 26 avril 2017

Le Département des Vosges encore victime de l’ensauvagement de notre société…

Dans la nuit du 16 au 17 avril, les boulangeries d’Allan Cussenot ont encore été saccagées, pour la 3ème fois en moins d’un moins.

Au-delà de la dimension sécuritaire qui est très largement mise à mal sur l’ensemble du territoire vosgien, et de manière plus générale, partout en France, M. Cussenot emploie 43 personnes dans le secteur. Le prisme de l’activité économique est indissociable de celui de la sécurité.

Cette situation est intolérable. D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une même bande mafieuse qui agirait dans le secteur avec un certain professionnalisme. Il est scandaleux que l’Etat ne mette pas les moyens pour retrouver les auteurs de ces préjudices graves et ne les mette pas hors d’état de nuire.

Des décennies de laxisme et de culture de l’excuse, encouragées par nos gouvernants, de droite comme de gauche nous ont amenés à une situation de quasi-anarchie.

Il en va de la survie de notre pays et de nos concitoyens de renforcer drastiquement la sécurité, et d’éliminer méthodiquement l’intégralité de la criminalité sur notre territoire. Il est extrêmement urgent de rétablir l’ordre, en renforçant significativement les effectifs de nos forces de l’ordre ainsi que notre arsenal judiciaire. Il faut en finir avec les multirécidivistes toujours libérés dans la nature.

Seule Marine Le Pen propose une politique sécuritaire digne de ce nom. Ce fait divers donne une nouvelle fois raison aux patriotes.

Le 7 mai, faites le choix de l’espoir, votez Marine Le Pen.


Isabelle Gérard
Candidate FN aux législatives sur la 2nde circonscription
Responsable adjointe de la 2nde circonscription


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire