jeudi 23 mars 2017

Communiqué : Comment valoriser l’apprentissage dans les Vosges ?

La secrétaire d’État à l’apprentissage, Clotilde Valter, s’est déplacée dans les Vosges le 21 mars 2017 pour visiter deux entreprises modèles en la matière, dont Egger à Rambervillers.

Toutefois, c’est l’arbre qui cache la forêt. En effet, il est primordial de rappeler les errances de ce gouvernement ainsi que des précédents dans la promotion de l’apprentissage qui en ont fait le parent pauvre de la formation professionnelle et donc une voie de relégation. Le bilan n’est pas flatteur ; peu d’apprentis et une faible proportion accède à des hauts niveaux de qualification, contrairement à l’Allemagne notamment.

Il faut un État stratège en la matière, une politique de ré-industrialisation, de recherche et d’innovation, mais également une coopération entre l’Éducation Nationale et le monde du travail pour développer l’identification et l’anticipation des besoins des filières afin de permettre une formation adaptée qui répondrait aux besoins de nos entreprises. C’est la clé d’une politique d'apprentissage  ambitieuse.

Même si notre région est classée au 3e rang des 13 nouvelles régions françaises, beaucoup d’entreprises du BTP, de l’artisanat et de la filière bois (très présente dans les Vosges) peinent à recruter des apprentis faute de candidats alors que près de 13% des 25-34 ans sont sans diplôme dans le Grand-Est.

Marine Le Pen souhaite revaloriser le travail manuel par l’établissement de filières professionnelles d’excellence. La suppression progressive du collège unique et l’autorisation de l’apprentissage dès l’âge de 14 ans font partie des conditions nécessaires à sa mise en place. Ces mesures accompagnées par le développement de lycées professionnels ou technologiques de la seconde chance sur tout le territoire permettront de lutter efficacement contre le décrochage scolaire. De plus la création d’un dispositif « premier emploi » qui exonère totalement de charges la première embauche d’un jeune de moins de 21 ans favorisera leur insertion dans la vie active.

Jocelyne JABRIN
Responsable des ré-adhésions du Front National Vosges

Alain DUMET
Conseiller Municipal Front National de Rambervillers
Conseiller Communautaire de la 2C2R


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire