lundi 5 décembre 2016

Question écrite de Marina Do Santos à la Région : avenir de la filière bois et Lycée de Saulxures

Près de 9000 entreprises et plus de 54000 emplois sont liés à la filière bois dans notre Région. La Région comporte près de 2 millions d’hectares de forêts soit les 2/3 de son territoire et après avoir subi une crise, la filière dispose d’une image positive et d’une bonne dynamique malgré de nombreuses difficultés encore. 

En effet, l’export de grumes de feuillus réduit l’approvisionnement des entreprises, les outils de production ne tournent parfois qu’à 50% des capacités pénalisant ainsi la compétitivité de nos scieries et enfin la filière bois fait face à des difficultés de recrutement.

Dans les Vosges plus particulièrement, les scieries nous ont alertées sur cette difficulté à recruter des jeunes formés. Or, après la fusion en janvier 2014 avec le lycée André Malraux à Remiremont, le lycée professionnel de Saulxures connaît à ce jour un manque d’élève en filière bois. Il faut savoir que la formation commune de scierie des lycées André Malraux et de Saulxures est la seule dans le quart nord-Est de la France et qu’elle attire des jeunes de toute la Région notamment alsaciens qui viennent se former dans cette école. En effet, le lycée professionnel de Saulxures possède des machines performantes à commande numérique et la région Lorraine avait même investi près de 200 000€ pour une machine dans cet établissement.

Sur les trois dernières promotions 80% des élèves ont directement trouvé un CDI juste après leur stage, preuve qu’il existe des débouchés et qu’il y a un besoin.
Madame le maire de la commune de Saulxures sur Moselotte est aussi inquiète sur l’avenir de la filière bois et le devenir du Lycée.

Sachant le secteur pérenne, quelles actions comptez-vous prendre pour soutenir la formation dans la filière bois dans la Région et notamment dans les Vosges en sauvegardant et développant le Lycée de Saulxures ?

Enfin, que comptez-vous faire concrètement pour la filière bois dans notre grande Région pour permettre sa dynamisation ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire