jeudi 3 novembre 2016

Questions écrites à la Région sur la sauvegarde la ligne ferroviaire Nancy-Vittel-Merrey

03/11/16

Objet : Travaux urgents sur la section Xeuilley-Mirecourt de la ligne 14 Nancy-Merrey

Monsieur le Président,

            Nous nous inquiétions dès septembre de cette année de l’avenir de la ligne Nancy-Merrey et plus particulièrement de sa section centrale Pont-Saint-Vincent – Vittel. Force est de constater qu’une fois de plus nos craintes étaient légitimes.

            En effet, un faisceau d’informations inquiétantes nous laisse penser que la fermeture d’une partie de la ligne est imminente : depuis la fin des travaux sur la section Pont-Saint-Vincent – Vittel (1er septembre), seuls 3 allers-retours quotidiens Vittel-Nancy sur 6 ont été maintenus ; des bus remplacent les trains de cette section en été depuis plusieurs années ; des conducteurs de train ont été approchés par leur hiérarchie pour qu’ils émettent un souhait de changement de ligne.

            De plus, lors du COREST du 18 octobre à Lunéville, la Direction régionale de la SNCF a confirmé le ralentissement prochain de la circulation ferroviaire sur la section Xeuilley-Mirecourt pour cause de dégradation importante d’environ 3 000 traverses dont le remplacement nécessite un investissement de 450 000€. Vous trouverez ci-joint un courrier adressé à la Direction régionale de la SNCF.

            Dans le cas où le ralentissement serait effectif, un trajet Vittel-Nancy durerait deux heures alors qu’il ne dure qu’une heure en voiture. Un coup important serait ainsi assené à l’attractivité du mode ferroviaire et au territoire de l’Ouest vosgien.

Dès lors, Monsieur le Président  en dehors du maintien de la ligne et des travaux nécessaires demandés, la Région peut –elle s’engager à se concerter avec l’Etat et la SNCF afin de financer rapidement les travaux de remplacement des 3 000 traverses de la section Xeuilley-Mirecourt ou à défaut, dans l’urgence, à financer directement les travaux de remplacement de ces traverses ?

Pour le groupe Les Patriotes - Front National : Jordan GROSSE-CRUCIANI


20/09/16

Objet : Travaux sur la section Vittel – Pont-Saint-Vincent de la ligne Nancy – Merrey


            Après vous avoir alerté par une question orale concernant la pérennisation de la ligne TER Nancy – Merrey (ligne 14), déposée à la présidence de région au mois de mai, force est de constater que nos craintes étaient légitimes.

            Alors que les deux extrémités de la ligne (de Vittel à Merrey et de Jarville à Pont-Saint-Vincent) ont bénéficié de travaux conséquents, sa section centrale, malgré des travaux de maintenance réalisés ces dernières années à hauteur de 7 millions d'€, est insuffisamment rénovée pour en assurer la pérennité voire l'existence à moyen-long terme.

            En effet, la section Jarville – Pont-Saint-Vincent a fait l'objet de travaux d'un montant de 20,53 millions d'€ pour 23,6km de ligne qui ont pris fin le 2 septembre de cette année. Pendant ce temps, seulement 7 millions d'€ ont été investis pour la section Pont-Saint-Vincent – Vittel longue de 58km. D'après la dernière étude en date, la remise en état complète de cette section nécessiterait une intervention d'environ 30 millions d'€.

            Depuis le 1er septembre et la fin des travaux engagés sur la section Vittel - Pont-Saint-Vincent, seuls 3 allers-retours directs Vittel – Nancy par jour ont été maintenus contre 6 avant les travaux.

            Les travaux de cet été ayant déjà privé les cités thermales de Contrexéville et de Vittel d'une partie de leurs curistes par fermeture des dessertes, il est impératif de rétablir à court terme une desserte suffisante afin d'éviter l'enclavement de ces villes et des territoires ruraux vosgiens et d'investir en conséquence pour maintenir cette ligne indispensable aux touristes, aux étudiants et aux actifs effectuant des déplacements pendulaires et en favoriser l'accessibilité aux personnes âgées et/ou handicapées.

            Enfin, plusieurs usagers font part de l’impossibilité d’acheter à bord des cars un billet avec pour destination une autre gare obligeant à racheter un billet à Nancy ce qui entraîne un coût supplémentaire pour l’usager. D’autre part, il en est de même à bord des TER les week-ends où il n’y pas possibilité d’acheter un billet au tarif Métrolor Loisirs.

            Dès lors, nous vous adressons la question suivante :

La région s'engage-t-elle à tout faire pour rétablir une circulation ferroviaire correcte et indispensable sur la ligne Nancy – Merrey et à lancer des travaux de rénovation de la section Vittel – Pont-Saint-Vincent en assurant l'existence à long terme ? La Région et la SNCF vont-ils permettre l’achat de tous les titres de transports à bord des TER et bus ou l’installation de bornes automatiques dans les gares qui n’en sont pas encore équipées ?

Les Conseillers régionaux du groupe Les Partiotes – Front national :
Jordan GROSSE-CRUCIANI (88) et  Fabienne Cudel (52)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire