lundi 12 septembre 2016

Communiqué : Cambriolage à Bains-les-Bains

Dans la nuit du 30 au 31 août 2016 a eu lieu un cambriolage dans une résidence de Bains-les-Bains. Plusieurs objets ont été subtilisés dont du matériel électronique. L’auteur des faits est un individu  connu des services de police.

Pour rappel, les cambriolages sont en hausse de 8% dans notre département contre 4% pour la moyenne nationale. Ce phénomène inquiétant ne cesse de progresser et la ruralité n’est pas épargnée d’où l’importance de maintenir nos gendarmeries, seuls services de proximité garants de notre sécurité. Depuis plusieurs années, le Département des Vosges s’est vidé de ses brigades, la dernière en date, celle de Monthureux-sur-Saône a fermé ses portes au 1er août 2016. Sous le mandat de Nicolas Sarkozy, c’est près de 12 500 postes qui ont été supprimé dans la Police et la Gendarmerie. François Hollande, qui avait promis la création de 9000 postes de policiers et de gendarmes, n’en a finalement créé que 390. Il s’agit une fois de plus d’un effet d’annonce venant d’une classe politique qui se contente de faire de grandes déclarations sans réelle volonté d’agir.

Les effectifs  des forces de l’ordre doivent être reconstitués au plus vite, de même qu’une politique de tolérance zéro doit être appliquée afin que tous les crimes et délits ne restent pas impunis. Il est urgent de créer 40 000 places de prisons supplémentaires pour que l’ensemble des peines puissent être exécutées. Le laxisme judiciaire de la droite puis de la gauche a plongé la France dans une insécurité quotidienne. Le Front National au pouvoir réaffirmera l’Autorité de l’État et cassera le sentiment d’impunité dont bénéficient un certain nombre de délinquants sur notre territoire. Face aux trahisons de l’UMP et du PS, Marine Le Pen est encore une fois la seule responsable politique crédible sur les questions de sécurité.

Sébastien HUMBERT
Responsable FN du Canton du Val d’Ajol
Secrétaire Départemental du FNJ Vosges


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire