lundi 23 mai 2016

Communiqué : Insécurité inquiétante dans la ruralité à Harsault

Le jeudi 19 mai 2016, l’agence postale communale du village d’Harsault dans les Vosges a été braquée par un voleur armé d’un couteau qui s’est emparé de l’argent du coffre.

Il s’agit une fois de plus d’un fait divers touchant une commune rurale.  Cette montée de violence est le résultat de la politique laxiste appliquée par le gouvernement socialiste. Ce même gouvernement qui a fait le choix de ne plus assurée une sécurité décente pour les habitants de la campagne.

Alors même qu’il est prévu de fermer définitivement la gendarmerie de Monthureux-sur-Saône cet été et que nous avons déjà subi une vague importante de fermetures au cours de ces dernières années, je tiens à rappeler l’importance de la présence des forces de l’ordre en zone rurale. Il s’agit là encore de faire respecter la loi sur l’ensemble du territoire français. L’État a sacrifié la sécurité des français. Ainsi depuis 2005, c’est 19 000 postes de gendarmes et de policiers qui ont été supprimés.

L’actualité récente a démontré que la politique Hollande/Valls a ouvertement décomplexée les délinquants qui peuvent désormais agir en toute impunité. L’ensauvagement de notre société accentue le besoin de protection de nos concitoyens, il devient plus que nécessaire de changer radicalement de politique et de réaffirmer l’autorité de l’État.

Le Front National propose des sanctions renforcées contre les délinquants récidivistes, la reconstitution des effectifs de gendarmerie et de police supprimés depuis 2005, la mise en place d’une présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre, une aggravation des peines pour les personnes coupables de violence physiques ou verbales envers un représentant de l’autorité de l’État et le doublement des effectifs des brigades anti-criminalité.

 
Sébastien HUMBERT
Responsable FN du canton du Val-d’Ajol
Secrétaire Départemental du FNJ Vosges

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire