vendredi 30 octobre 2015

Pétition : L’RPS met en péril nos anciens : protégeons-les !


 Lien : http://www.frontnational.com/lrps-met-en-peril-nos-anciens-protegeons-les/

Par une double réforme fiscale (la première mise en place par l’UMP, la deuxième par le PS), des milliers de retraités français, disposant de petites voire de très petites pensions, ont littéralement été asphyxiés en cette rentrée par le niveau de leurs impôts.
La suppression progressive de la demi-part fiscale accordée aux veuves et veufs, décidée en 2008 par Nicolas Sarkozy, est en effet devenue définitive en 2014. Elle a donc fait passer cette année de nombreux retraités dans la catégorie des personnes imposables, ce qui a provoqué l’augmentation parfois considérable du montant de leur taxe d’habitation.
Une surcharge fiscale insupportable et scandaleuse de plusieurs centaines d’euros, pour des personnes touchant parfois à peine 1000 euros de pension par mois…
Dans le même temps, François Hollande, en faisant voter en 2014 la fiscalisation de la majoration de 10% des retraites pour les personnes ayant eu au moins 3 enfants, a encore un peu plus alourdi la charge fiscale qui pèse sur nos anciens, et ce alors que les pensions n’ont pas été revalorisées depuis 2013.
Ce double coup porté spécifiquement contre les retraités et l’inaction du gouvernement Valls, qui n’a rien fait pour tenter de gommer les effets néfastes et pourtant prévisibles de la réforme Sarkozy, ont mis en péril certains de nos concitoyens parmi les plus fragiles.

Responsable de ce désastre, l’RPS reste indifférente à la détresse de nos anciens !
Avec le Front National, mobilisez-vous pour la défense de leur dignité ! Les retraités victimes de la réforme Sarkozy doivent être exonérés ou remboursés de l’augmentation de leur taxe d’habitation, et la fiscalisation des majorations doit être supprimée. Il y a tant d’économies à faire ailleurs (immigration, euro, UE, fraude, etc.) plutôt que de s’en prendre à nos anciens !

Signez notre pétition !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire