mercredi 3 juin 2015

Fibers à Saulxures-sur-Moselotte : Pas de nouvelles du repreneur chinois et 42 emplois perdus

Après son placement en redressement judiciaire en mars, l'entreprise de textile Fibers basée à Saulxure-sur-Moselotte avait été « sauvée » en étant reprise par l'entreprise chinoise JianGyin Huamao Chemical Fiber qui avait promis de conserver 30 salariés sur 42.
 
Aujourd'hui, sans nouvelles de la société, le tribunal a prononcé la résolution du plan de cession des actifs et ce sont donc les 30 derniers salariés qui se retrouvent désormais sur le carreau. Le repreneur chinois ne donne plus signe de vie et la société de droit français pour laquelle il s'était engagé n'a jamais été créée.
 
Dans un communiqué datant du 21 avril dernier, le FN Vosges dénonçait déjà ce sauvetage au goût bien amer, qui plus est d'un pays qui a littéralement tué notre industrie textile profitant de coûts de production très faibles et de la fin des droits de douane exigés par les politiques de Bruxelles.
Cette affaire est le symbole du mépris de cet industriel pour les salariés, mais aussi de celui de la classe politique qui se berce d'illusions face à la Chine.
La Mission Chine du conseil départemental des Vosges n'a rien apporté  aux Vosgiens (hormis financer aux frais du contribuable les voyages d'élus départementaux en Chine). Soumis aux politiques libérales et aux diktats de la pensée bruxelloise, notre département et nos industries se meurent. Il est grand temps de changer radicalement de politique et d'exiger l'espérance Bleu Marine avec le Front National, seul mouvement ayant la volonté de réindustrialiser notre pays, de soutenir durablement nos PME et de rétablir un protectionnisme intelligent aux frontières.
Jordan Grosse-Cruciani
Secrétaire Départemental FN Vosges
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire