mardi 21 avril 2015

Communiqué : Fibers - un sauvetage chinois au goût bien amer

Placée en liquidation le 10 mars dernier, l'entreprise de textile Fibers basée à Saulxures-sur-Moselotte va être rachetée par la société chinoise JianGyin Huamao Chemical Fiber.  Sur 42 salariés, 30 retrouveront leur poste. 12 seront donc laissés sur le carreau …
Pourtant, l'entreprise chinoise est la même qui a vendu la machine qui équipe la ligne de production de l'usine, cette même machine qui fait l'objet d'une enquête judiciaire depuis le décès d'une jeune employée.
Si nous pouvons nous réjouir du sauvetage de l'usine et de la conservation de 30 emplois dans un secteur durement touché par la crise, force est de constater que la situation est plus complexe. En effet, la crise que connait l'industrie textile en France, et notamment dans les Vosges, est le résultat direct des politiques ultralibérales menées par l'UMP et le PS sur injonction de l'Union Européenne. Ces politiques qui ont ruiné le secteur par l'ouverture totale des frontières et la suppression des droits de douanes ont littéralement permis à des pays pratiquant une concurrence déloyale comme la Chine d'inonder nos marchés de produits à bas coûts détruisant ainsi nos industries.
Aujourd'hui, seuls Marine Le Pen et le Front National permettront une réelle politique de redressement industriel de la France par le lancement d'un grand plan de réindustrialisation, un soutien accru aux PME/TPE, la mise en place d'un protectionnisme intelligent et la fin du diktat de la monnaie unique.
 
Jordan Grosse-Cruciani
Secrétaire Départemental du FN Vosges
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire