dimanche 4 mai 2014

Des étoiles plein les yeux : Libres-propos d'un responsable FN sur le Défilé du 1er Mai 2014

Se lever à 3 heures du matin pour aller au traditionnel défilé du Front National en l’honneur de Jeanne d’Arc, avec environ 5 heures de trajet aller en bus, subir encore quelques invectives de proches et connaissances (certes de moins en moins) (« tu te rends pas compte, tu es au FN » ou « t’es qu’un facho » (sic), faut vraiment être fou pour s’y rendre !
 
Eh bien si cela peut arranger certains, je suis fou ! Oui, je suis fou d’aimer mon pays LA FRANCE, de le défendre coûte que coûte, jusqu’à s’il le faut porter à nouveau ma tunique d’artilleur du service militaire et défendre mon pays si besoin. Oui j’aime mon pays, ses traditions, son histoire, ses valeurs, et se rendre à ce défilé était pour moi une évidence. J’ai adhéré en 2012 au soir du premier tour de la Présidentielle, lorsque j’ai vu que notre présidente n’avait fait « que » 18%, alors que beaucoup de monde se plaignait. J’ai donc commencé à prendre des responsabilités dans ma fédération des Vosges, militer, faire bouger les choses, car je ne pouvais me faire à l’idée que Hollande et Sarkozy aient autant, malgré de piteux résultats depuis 40 ans de leurs partis respectifs (qui néanmoins se ressemblent comme deux gouttes d’eau). J’ai toujours été sympathisant du Front National et cela dès que j’ai eu le droit de voter en 1997. J’ai notamment vibré au soir du 21 avril 2002. Rater une élection est pour moi inconcevable, le droit de vote ayant été accordé à toutes et à tous.
 
 
Revenons-en à ce premier mai 2014, jour de mon deuxième défilé en l’honneur de Jeanne d’Arc de ma vie. Après ce trajet en bus, qui n’a pas été si monotone, puisque notre bus était complet de sympathisants et adhérents vosgiens et même meusiens, les mines étaient réjouies malgré la nuit très courte. Nous arrivons vers 9 heures au point de chute place du Palais royal, et on peut apercevoir déjà une foule immense avec des superbes couleurs Bleu Blanc et Rouge
 
Oui, j’aime mon pays, et nous avons de très jolies jeunes filles :
 
Et je ne souhaiterais vraiment pas que ces jeunes filles portent la burqa. Car oui, d’ici 2020-2025, au point où va la démographie, nous en arriverons là ; et mesdames n’auront pas le choix, et ce sera un vrai « gâchis ».
 
Bref, ces jolies jeunes filles tout sourire, ça fait du bien. Car malgré la situation désastreuse de notre si beau pays après 40 ans d’Umps, voir ces sourires fait vraiment plaisir.
 
 
Voir également cette foule aussi nombreuse arborer fièrement les couleurs du Front National, malgré un temps menaçant fait chaud au cœur. J’ai noué bien avant ce défilé des contacts avec des patriotes de toute la France et je tente de les reconnaître malgré toute cette foule. Je reconnais Alex’ que j’ai côtoyé au Campus Bleu Marine, Julien Rochedy directeur du FNJ qui me sert la main et je reconnais aussi V.F. qui a acceptée de prendre la pose avec moi.
 
 
 
Le défilé se prépare et les nombreux touristes qui passent à côté de nous nous prennent en photos, de voir ses jolies couleurs Bleu Blanc Rouge et tous ses visages souriants. Le défilé a pu se dérouler de manière joyeuse, malgré des femens qui ne ressemblent à rien, qui ont voulu se faire remarquer.
 
Des étoiles plein les yeux en passant devant la statue de Jeanne d’Arc, où notre présidente et notre président d’honneur ont déposé une gerbe.
 
 
Le défilé continuait jusque Place de l’Opéra où les patriotes venus de toute la France se sont rassemblés pour écouter successivement Julien Rochedy énoncer nos maires fraîchement élus, nos têtes de listes aux prochaines européennes ; puis notre président d’honneur Jean-Marie le Pen et enfin notre présidente Marine Le Pen. Le temps était maussade lors de ces discours, mais cela n’a pas démotivé toute cette foule, loin de là. Et que de chair de poule lors de la Marseillaise de clôture.
 
La foule a alors commencé à se disperser et j’ai décidé d’aller à la rencontre des personnalités du Front National avec une amie. Malgré la pluie qui continuait de tomber, nous avons réussi à aborder de nombreuses personnalités, qui ont discuté avec nous avec le sourire et même accepté de prendre la pose. Liste non exhaustive : Fabien Engelmann, maire de Hayange ; Charlotte Soula, directrice de Cabinet de Marine le Pen ; Julien Rochedy, directeur du FNJ ; France Jamet, conseillère régionale du Languedoc Roussillon ; Bruno Gollnish, membre du bureau politique ; Julien Sanchez, maire de Beaucaire ; Marion Marechal Le Pen, députée du Vaucluse ; Valérie Laupiès, conseillère régionale PACA, etc. Là aussi, des étoiles plein les yeux, face à une si grande proximité, disponibilité.
 
Des étoiles plein les yeux également face à toute l’architecture de nombreux bâtiments parisiens. (Bibliothèque Nationale de France, Eglise de la Madeleine, etc.). Et quand je pense que l’Etat français umps commence à brader certains joyaux d’architecture aux qataris, je ne peux que réagir négativement. Il est inconcevable de vendre et brader tout ce patrimoine qui fait partie de notre histoire.
 
A noter que lors de notre halte à l’aire de repos de Sommessous dans la Marne, de nombreux camions étaient stationnés, et que des camions étrangers immatriculés des pays de l’Est... (Slovaquie, Bosnie, Roumanie, Hongrie, etc.). Quel gâchis, merci l’Europe…
 
Sans parler du traité transatlantique que les politiques umps pondent sur notre dos (je n’ai vraiment pas envie de manger du boeuf aux hormones, des ogm, du poulet à la javel, etc.). Ce traité avec les américains n’est qu’une énième fumisterie. Le 25 mai prochain, les élections européennes vont avoir lieu et s’abstenir va arranger les politiques umps. Donc le seul vote utile est FN (n’oubliez pas qu’en 2005, 55% des électeurs avaient voté contre la constitution européennes, ce n’est pas un hasard).
 
La vie est vraiment trop courte et je ne conçois pas de laisser à nos enfants et petits-enfants une vie qu’ils n’auront pas méritée. J’ai vraiment envie de garder des étoiles plein les yeux afin de voir grandir nos enfants dans un avenir meilleur que celui de nos politiques umps.
 
Sébastien Brédard
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire