lundi 25 novembre 2013

BRAQUAGE D’UNE BOULANGERIE A FRAIZE : L’INSECURITE GAGNE NOS CAMPAGNES

Le Jeudi 21 Novembre 2013 vers 19H00, Madame Guizot s’apprêtait à fermer boutique lorsqu’un individu armé  entra dans la boulangerie en exigeant les billets de la caisse. N’étant pas assez rapide à son goût, le braqueur frappa la main de la gérante, qui n’eut d’autre choix d’ouvrir le tiroir de la caisse et de donner la recette au voleur. L’individu repartit à pieds avec une somme comprise entre 200 et 250€.
 
Malgré un important dispositif mis en place par l'adjoint au commandant de compagnie de Saint-Dié, l’homme vêtu de noir et cagoulé, reste à cette heure, introuvable.
 
Face à cette insécurité qui ne se cantonne plus aux villes, mais qui gagne nos campagnes ces dernières années, les gouvernements successifs de Droite comme de Gauche, n’ont  su enrayer ce problème, bien au contraire, puisque la situation ne cesse de se dégrader.
 
Face à ces actes odieux qui touchent commerçants et particuliers au quotidien, seuls Marine Le Pen et le Front National proposent :
- La mise en place de la tolérance zéro pour que la peur change enfin de camp
- La création de 40 000 places de prisons pour que toute condamnation soit suivie d’effets et les peines appliquées en intégralités
- Renforcer la responsabilité pénale des mineurs délinquants
- Le renvoi chez eux des délinquants étrangers condamnés
- Réaffirmer clairement le soutien à la légitime défense. Ce n’est pas aux commerçants qui se défendent faces aux délinquants d’aller en prison
- Soutenir moralement et juridiquement les forces de l’ordre dans leur travail
 
 
Teddy MARIE
Responsable de la 2ème circonscription des Vosges
Responsable du canton de St Dié Ouest
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire