mardi 24 septembre 2013

Le Front National Vosges réponds à Véronique Mathieu sur Jean-Marie Le Pen

Commentaire de Véronique Mathieu dans Vosges Matin le 13/09/13 sur Jean-Marie Le Pen

Dans son commentaire, la députée européenne UMP accuse Jean-Marie Le Pen d'avoir parrainé une exposition d'art contemporain au parlement européen mettant en cause son inactivité, son abstenteisme et l'utilisation du parlement pour cette activité.
Nous tenons à rappeler à Mme Mathieu les règles « démocratiques » qu'elle et ses amis du système UMPS ont mises en place afin d'empêcher l'expression réelle de la représentation patriote au sein du parlement européen. Tout d'abord par le passage de 20 à 25 du nombre de députés pour créer un groupe parlementaire bloquant ainsi le FN et ses alliés européens et ensuite, par le temps de parole quasi-nul accordé de ce fait aux députés non-inscrits réduisant nos possibilités d'interventions et de travail à la portion minimale.
Sur l'exposition parrainé, nous sommes étonnés de constater que Mme Mathieu refuse à M Le Pen cette pratique (usant de l'argument de l'euroscepticisme) qu'elle s'applique pourtant à elle-même puisque en 2010, elle organisait avec son groupe chasse une exposition ayant pour thème « chasse et conservation de la nature en Europe : l'homme et la nature ». Cela reviendrait avec ce raisonnemment à gommer le 1er mandat de députée européen de Mme Mathieu, élue sous la bannière souverainiste CPNT en 1999, avant de passer subitement à l'UMP en 2004.
 
Notre exposition étant tout aussi légitime que la sienne; avant de donner des leçons de morale, il s'agit de balayer d'abord devant sa porte.

Jordan Grosse-Cruciani
Secrétaire Départemental du FN Vosges
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire