mardi 16 juillet 2013

Le FN Vosges présent à la CCI Vosges pour le barometre de la conjoncture économique

Ce Mardi 16 Juillet à 11h, plusieurs membres du FN Vosges sont allés à la réunion organisée par la CCI Vosges concernant la présentation départementale et régionale du baromètre de la conjoncture économique pour 2013.
 
 
Suite aux différents exposés, nous avons constaté qu'il existe un repli important de l'activité dans les Vosges avec pour les entreprises une dégradation des marges mais aussi une stabilisation des mauvaises performances sur la rentabilité, la trésorerie et les situations financières globales. 23% des entrepreneurs, d'après le questionnaire, veulent ainsi réduire leurs effectifs et 40% pour le travail intérimaire. L'effectif salarié dans les Vosges (84000 pers) diminue de 3% (2,1% en Lorraine et 0,7% sur la France).
 
Peu de chefs d'entreprises voient une reprise actuellement et beaucoup sont sans avis ou voient une reprise après 2015.
 
Sur les contrats de générations, nous pensons clairement qu'au vu de l'exposé il s'agit d'une mesure inutile et d'un effet d'aubaine. 2% des entreprises ont en fait un, 8% peut être dans l'avenir (majoritairement des PME de plus de 50 salariés presque comme une obligation sous peine de contraintes financière de la part du gouvernement). 90% des entreprises n'useront pas du dispositif.
 
Concernant l'exportation, 76% des entreprises des Vosges pensent que cela leur est inutile. Et les problèmes des entreprises exportatrices restent encore la compétitivité prix, les procédures des pays, les partenaires et les délais de paiement d'où une nécessité, selon le FN, de recentrer les structures, de mieux cibler les attentes des chefs d'entreprises et d'arrêter de se disperser dans des subventions et des salons qui sont plus du saupoudrage qu'autre chose. De plus, certains entrepreneurs déclarent (39%) avoir des problèmes avec le protectionnisme de certains pays envers nos produits sachant que nous exportons pour 75% en Europe.
 
Jordan Grosse-Cruciani
Pierre-Jean Robinot
Arnaud Bouvier
Sébastien Tomaso
 
 
Nos programmes :
 
 
 
 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire