jeudi 23 mai 2013

Droit de Réponse suite à un article dans l'Echo des Vosges

Droit de Réponse suite à un article diffamant dans l'Echo des Vosges par Colombe88



Dans son dernier numéro hebdomadaire de l’Echo des Vosges, que nous lisons toujours avec beaucoup d’intérêt, nous avons été interpellés par la chronique « l’impossible reste à faire » dans laquelle « Colombe » qualifiait les patriotes présents comme chaque année au rassemblement du Front National à Paris le premier mai « d’énergumènes dont nous connaissons les exactions des parents et grands parents; ceux du national socialisme, ceux du soutien au régime de Vichy … » !!!

Ajouté à cela « Colombe » faisait un étonnant parallèle avec le parti communiste et les forces de gauche extrêmes  à qui appartiendrait  le premier mai !
En effet, rendons à « César ce qui est à César », c’est bien un certain René Belin, secrétaire général adjoint de la CGT, officine syndicale du parti communiste, qui en 1933, à rétabli le premier mai « fête du travail et de la concorde sociale ».
En effet René Belin était un militant de gauche important, mais … il était aussi Ministre du Travail du Maréchal Pétain !

Ce même Belin signe l’ignoble loi du 03 octobre 1940 portant sur le « statut des juifs« , aux côtés de bons militants de gauche voués eux aussi à la collaboration avec le régime de Vichy, débouchant dès le lendemain sur la toute aussi honteuse loi sur « les ressortissants étrangers de race juive » et d’autres qui s’en suivirent dont on connait hélas la désastreuse élimination de toute une population au seul titre de sa religion.
Ainsi « Colombe » se trompe sûrement de familles, concernant les fidèles au régime de Vichy et au national socialisme.

En ce qui nous concerne, notre étendard à toujours été le drapeau de notre nation républicaine. Le bleu blanc rouge nous a toujours guidés et nous ne n’avons jamais accordé une préférence au rouge et a ses alliances de circonstance et idéologiques avec des ennemis de notre nation. Le pacte germano-soviétique d’aout 1939 qui scellait une non agression entre l’URSS et l’ Allemagne nazie qui n’a indigné que 22 députés communistes sur 72 est aussi une insulte envers ceux qui de nos parents et grands parents sont allés combattre et pour beaucoup donner leur vie pour vaincre cet envahisseur soutenu par tant de collaborateurs. Les multiples décorations et leurs noms gravés sur les stèles (que certains voudraient voir disparaître de leur paysage) sont là pour en témoigner.

Voilà « Colombe » ou plutôt « Corbeau » car comme ce dernier vous n’avez pas le courage ou l’honnêteté de vous identifier pour affirmer de tels mensonges comme au « bon vieux temps » de la propagande qui fit tellement de dégâts dans les dictatures populaires que vous semblez respecter.

Dominique Thomas
Responsable adjoint chargé des Communiqués
Article ci-dessous


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire