lundi 12 novembre 2012

Salles de Shoot a Epinal : Michel Heinrich semble avoir abusé de médicaments …

Communiqué de la Fédération FN des Vosges



A l'heure du débat sur l'ouverture possible de salle de shoot notamment sur Paris, certains politiciens locaux en profitent pour se faufiler dans la brèche pour réclamer aussi à leur tour une expérimentation de ces lieux de consommation.

Après Roselyne Bachelot en 2010, le député socialiste Jean-Marie Le Guen récemment et bien d'autres élus de la majorité gouvernementale socialo-écologiste; c'est au tour du député-Maire d'Epinal Michel Heinrich de se déclarer favorable à l'expérimentation de salles pour la consommation de drogue.
Pharmacien de profession, M Heinrich expliquait dans la presse locale tout le bien qu'il pensait de cette mesure et de la nécessite de sa mise en place.

Docteur Michel, Mister Heinrich …. il existe bien deux personnalités différentes chez notre député. D'un côté, l'élu qui n'appose pas le logo UMP sur ses affiches législatives se réclamant pourtant des valeurs de la droite … De l'autre, l'élu qui vote le traité budgétaire européen en bradant notre souveraineté (Philippe Séguin se retournerait dans sa tombe!), détourne la loi sur la laïcité afin de céder à l'euro symbolique un bail pour la construction de la Mosquée d'Epinal et maintenant soutient la mise en place de salles de shoot ….

Cette position, aussi délirante qu'irresponsable de la part de nos élus, livre la République à toutes les dérives possibles.

Le Front National refuse toute banalisation de la consommation de drogues à un moment où la plupart des experts dénoncent ses ravages. Ainsi, nous exigeons de la part des autorités la plus grande fermeté afin de lutter contre les drogues et cela passera par la mise en place de contrôle aux frontières et de sanctions plus fortes envers les trafiquants et les consommateurs.


Jordan Grosse-Cruciani
Secrétaire Départemental du FN Vosges
 
 
Article de l'écho des Vosges :
 
 
 


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire