mardi 16 janvier 2018

Communiqué : Le Front national s’oppose à la fermeture d’une classe de l’école Henri-Martin à La-Vôge-les-Bains !

Selon une annonce de l’inspection académique du 8 décembre 2017, l’école Henri-Martin de La-Vôge-les-Bains pourrait être amputée d’une de ses classes dès la rentrée de septembre 2018.

Alors que cette école bénéficie d’un effectif d’élèves suffisant et qu’elle remplit un rôle de service public important bénéficiant à plusieurs communes du secteur, cette décision est incompréhensible.

Nos territoires ruraux abandonnés par les politiques qui se succèdent depuis près de 30 ans paient aujourd’hui le prix d’un désengagement de l’Éducation Nationale dans nos campagnes au profit des villes et plus particulièrement des quartiers prioritaires touchés par l’insécurité et l’immigration.

Si cette décision de fermeture venait à se concrétiser, la première des conséquences serait une surcharge des classes qui impacterait directement la qualité de la transmission des savoirs alors que le niveau des élèves français continue de baisser.

Le Front National des Vosges s’oppose à cette fermeture de classe, illustration de la casse des services publics en milieu rural et apporte son soutien aux élus et parents d’élèves plongés une fois de plus dans l’incertitude et la crainte.

Sébastien Humbert
Responsable FN du canton du Val d’Ajol

Secrétaire Départemental du FNJ Vosges


mercredi 10 janvier 2018

Pétition - Abaissement de la vitesse sur les routes secondaires : l’arnaque du gouvernement

Lien pour signer : http://www.frontnational.com/abaissement-de-la-vitesse-sur-les-routes-secondaires-larnaque-du-gouvernement/ 

En limitant la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires, le gouvernement cède une fois encore à la facilité en tapant sur les automobilistes : hausse des PV, hausse du prix des carburants, nouveau contrôle technique, les mauvaises nouvelles pleuvent pour ceux qui doivent utiliser leur véhicule.
Limiter la vitesse à 80km/h n’a jamais prouvé son efficacité. Au contraire, les pays voisins, comme le Royaume-Uni ou l’Allemagne, ont adopté une limitation à 90 ou 100 km/h et obtiennent de meilleurs résultats que la France en terme de sécurité routière. Seule certitude : le nombre de PV va exploser et les automobilistes seront à nouveau lourdement taxés. Le FN dit stop à cette arnaque et au matraquage des automobilistes français.

mardi 9 janvier 2018

Communiqué : Nouvelle agression contre les forces de l'ordre à Saint-Dié - Soutenons nos policiers !

Lors de la soirée du 31 décembre 2017 à Saint-Dié-des-Vosges, deux policiers ont été passés à tabac par deux hommes fortement alcoolisés. Cette nuit la police ainsi que les sapeurs-pompiers ont dû intervenir dans une fête où l'un des deux agresseurs a par ailleurs frappé un sapeur-pompier. Les deux hommes âgés de 19 et 23 ans ont été remis en liberté et placés sous contrôle judiciaire par le vice procureur de la République…

L'insécurité est grandissante dans la ville de Saint-Dié-des-Vosges et cet événement honteux est une nouvelle preuve du laxisme judiciaire qui perdure dans notre pays.

Face à ces situations de plus en plus fréquentes, le Front National propose de faciliter le travail des policiers, d’augmenter leurs effectifs et de mieux les armer afin qu'ils puissent réellement se défendre. Il est aussi important de les soutenir psychologiquement et juridiquement par l’instauration de la présomption de légitime défense
 comme Marine Le Pen l’avait proposé dans son projet présidentiel.

Geoffrey Mourey
Responsable FN du canton de Saint-Dié Est
Responsable FNJ de la 2ème circonscription des Vosges